A l’international

 

La politique nationale de la CRGF s’inscrit dans un contexte pan-Européen, en lien avec la démarche intergouvernementale FOREST EUROPE sur la gestion durable des forêts à laquelle participent 46 pays et l’Union Européenne. Le programme EUFORGEN (European Forest Genetic Resources Program), créé en 1994, a pour objectifs d’une part de promouvoir la conservation des RGF pour une gestion durable des forêts, et d’autre part de soutenir les programmes nationaux et de les coordonner à l’échelle continentale. FOREST EUROPE publie tous les quatre ans une série d’indicateurs de gestion durable des forêts, dont un indicateur sur la conservation des RGF.

Au niveau mondial, la FAO assure une certaine coordination transcontinentale grâce à un groupe d’experts et un groupe de travail intergouvernemental sur les RGF. Le premier état du monde des RGF a été publié par la FAO en 2014, sa mise à jour sera publiée en 2021.

De façon plus générale, la gestion des ressources génétiques, tous organismes confondus (végétaux, animaux, micro-organismes), relève de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB).
La politique menée par la France sur les RGF s’intègre pleinement dans le cadre des engagements internationaux sur la biodiversité. Les règles d’accès et de partage des avantages liés aux ressources génétiques sont édictées sur la base des grands principes du protocole de Nagoya.